Code de bonnes pratiques en matière d'utilisation de pesticides en agriculture

 
 
Dans le contexte des réactions diverses qui ont fait suite à la lettre émanant d’une citoyenne de Cortil Wodon et dans laquelle elle tente d’établir un lien entre l’utilisation des pesticides en agriculture et le développement de cancers dans sa rue, la Commission Agricole s’est réunie à plusieurs reprises.
 
Après un dialogue constructif entre tous les intervenants, un code de bonnes pratiques en matière d’utilisation des pesticides en agriculture a été élaboré en faisant référence aux différentes législations en vigueur et au souhait de la commune d’appliquer le principe de précaution en privilégiant les populations les plus fragiles que sont les enfants et les personnes âgées.
 
La Commune de Fernelmont a transmis ce Code approuvé par le Conseil Communal en séance du
20 octobre 2016 à l’ensemble des agriculteurs de Fernelmont en les invitant à respecter les mesures de précaution définies dans ce document, ainsi qu’à le diffuser auprès des entreprises agricoles et agriculteurs qui exploitent leurs terres.



 
 
CODE DE BONNES PRATIQUES EN MATIERE D’UTILISATION DES PESTICIDES EN AGRICULTURE
 
 
Le présent document élaboré dans le cadre de la Commission Consultative de l’Agriculture  s’inscrit dans le contexte des réactions diverses qui ont fait suite à la lettre émanant d’une citoyenne de Cortil Wodon et dans laquelle elle tente d’établir un lien entre l’utilisation des pesticides en agriculture et le développement de cancers dans sa rue.
 
Complémentairement aux démarches entreprises par la Commune et aux analyses fournies par la Région, la Commission agriculture faisant référence à la Charte de convivialité en cours à Fernelmont, privilégie l’existence d’un dialogue constructif avec les agriculteurs.
 
Ce dialogue basé sur le respect mutuel fait référence aux différentes législations en vigueur et au souhait de la commune d’appliquer le principe de précaution en privilégiant les populations les plus fragiles que sont les enfants et les personnes âgées.
 
 
En vertu des différentes législations en vigueur, l’agriculteur est tenu de respecter les mesures de précaution suivantes :
 
Avant le traitement, l’agriculteur veille à ce que le matériel de pulvérisation soit en bon état et fonctionne bien.  Il prend connaissance et respecte les instructions mentionnées dans le mode d’emploi avant de préparer la solution de pulvérisation. Il respecte le dosage adéquat.
 
Pendant le traitement, l’agriculteur tient compte des conditions atmosphériques (température, humidité, vent) et respecte les normes qui lui sont imposées.
 
Lors de l’application des produits, l’agriculteur accorde de l’attention aux terrains privés, cultures, talus et cours d’eau voisins.
 
L’agriculteur ne pulvérise pas les terres situées à proximité des sites accueillant des groupes vulnérables tels que les établissements scolaires, les crèches, les espaces de jeux et les établissements accueillant des personnes âgées, pendant les temps de présence à l’extérieur des personnes relevant de ces groupes vulnérables.
 
Après le traitement, l’agriculteur ne déverse jamais  les surplus ou les résidus de rinçage  dans les fossés, filets d’eau, égouts, rivières ou dans l’environnement.
Les emballages vides doivent être rincés et éliminés conformément à la législation.
 
 
La Commune encouragera les agriculteurs à la plantation de haies et autres écrans protecteurs.
Elle assurera aux agriculteurs la visibilité nécessaire à une plus grande information au sujet de leurs activités et des contraintes qui y sont liées.
 
 
Le présent code a été élaboré en collaboration avec la Commission Agricole et avalisée par le Conseil Communal en date du 20 octobre 2016.