GAL - Groupe d'Action Locale

Programme wallon de Développement Rural 2014-2020 (PwDR), le GAL « Meuse@Campagne » regroupant les territoires des communes d’Andenne, Fernelmont et Wasseiges bénéficiera  d’un cofinancement Wallonie-Europe.
 
Le Gouvernement wallon a en effet donné son feu vert, fin juillet, à la mise en œuvre des projets déposés en commun par le GAL unissant la ville d’Andenne et les Communes de Fernelmont et Wasseiges.
Un montant global de 1,7 million d’euros a été réservé par la Wallonie et l’Europe pour permettre au GAL « Meuse@Campagne » de mener des actions locales pour la ruralité, la mobilité, les énergies, etc.
 
Un GAL. C’est quoi, ça ?

Un GAL  ou Groupe d'Action Locale  est un ensemble de partenaires socio-économiques privés et publics installés dans des territoires ruraux et chargés de la mise en place d’une stratégie de développement organisée en accord avec le programme européen Leader. Les fonds Leader sont distribués au niveau du GAL.
Leader est l’acronyme de « Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale ».
C’est un outil de développement territorial partagé par plusieurs communes qui concourt à affirmer le caractère multifonctionnel des zones rurales en y encourageant le développement durable. LEADER s’inscrit dans le cadre du Programme wallon de Développement rural 2014-2020 mis en place pour répondre aux priorités de la Stratégie 2020 définie par l’Europe.
 
Dans ce cadre, Leader répond plus particulièrement à la priorité :
« Promouvoir l’inclusion sociale, la réduction de la pauvreté et le développement économique dans les zones rurales ».
 
Participation citoyenne
Lors de l’Automne 2015, la Ville d’Andenne et les Communes de Fernelmont et Wasseiges ont décidé de s’unir dans un GAL pour déposer un dossier de candidature commun dans le cadre du programme Leader et ont donc sollicités leurs citoyens respectifs pour collecter leurs idées et les réponses à apporter quant aux enjeux et défis auxquels doit faire face le territoire rural ainsi constitué par le GAL.  Plusieurs réunions de consultation, d’appels à idées et d’information des citoyens ont eu lieu au printemps 2015.
 
Un partenariat public – privé. Fruit d’un travail collectif et citoyen

Sur base des résultats des consultations citoyennes, un comité de pilotage a été mis en place. Pendant plusieurs mois d’un travail fructueux, le comité de pilotage du futur GAL a travaillé sa stratégie pour les années à venir. Au terme de la réflexion un dossier de candidature a été construit  en neuf fiches-projets. Toutes s’articulent autour de l’économie circulaire : produire local, consommer local, recycler local. Le GAL veut aussi stimuler la citoyenneté numérique transcommunale. Exemples : création de plateforme logistique commune aux petits producteurs agricoles, recyclage d’invendus alimentaires, circuits touristiques gastronomiques, promotion d’hébergements alternatifs, valorisation du bord de Meuse, mise en location de vélos électriques, coopérative d’énergie renouvelable, création d’une Agence jardinière locale sur le modèle d’une Agence immobilière sociale, … C’est le fruit du travail collectif et citoyen du comité de pilotage.

Y siégeaient, envoyés par chaque commune, des représentants des partis élus au Conseil communal, des représentants du secteur associatif, et de simples habitants. Certains portaient des projets, d’autres avaient marqué leur intérêt pour la démarche. Tout l’automne et jusque mi-janvier, le comité et l’agence de communication mandatée ont ficelé un dossier de présentation visant à décrocher des subsides européens (90% des coûts estimés !) pour le futur GAL « Meuse@campagne ». 
Un GAL riche d’atouts, de savoir-faire.
Le GAL « Meuse@Campagne » est riche d’atouts, de savoir-faire, de personnalités, d’administrations communales, d’élus et d’associations, qui ont pour objectif de préparer l’avenir de nos 3 communes.
Autant de projets qui renforceront nos liens, et nous donneront l’envie de faire « ensemble » ! Dans notre Stratégie de Développement Locale, le numérique, associé à l’économie circulaire, devra nous permettre de développer le territoire et d’accroître encore l’implication de tous les citoyens à ce projet novateur ! L’outil numérique est facteur de liens, de mise en valeur du caractère rural! Il fait partie intégrante de notre stratégie ! Nous serons également fiers aussi de pouvoir collaborer avec des GAL voisins, notamment avec un GAL intéressé par un échange savoirs faire (GAL Mont Ventoux producteurs de melons)

Et maintenant ?

Quel calendrier pour la mise en place de ce Groupe d’Action Locale ? Le recrutement de la coordinatrice est déjà fait. En tout, ce sont 5,5 équivalent temps plein qui seront créés pour faire fonctionner cette belle machine. Le quartier général sera probablement, tout du moins dans un premier temps, implanté à Andenne. Le GAL ne vivra pas en autarcie. Il est avant tout là pour dynamiser et stimuler de qui se fait de mieux à travers les trois communes qu’il rassemble.