Réserve naturelle de Hingeon et Pontillas

La réserve de Hingeon et Pontillas complète très bien la réserve de Cortil-Wodon et Forville.
Située aux sources et le long du ruisseau du Vert Bois, elle est formée d'un ensemble de marécages et de prairies humides au milieu desquels a été établi un étang.

Au printemps, une longue traînée de populages des marais (Caltha palustris) emplit le fond du vallon de fleurs d'un jaune si vif et si brillant que les insectes mangeurs de pollen les repèrent facilement. En effet, chez cette espèce encore assez primitive, le centre des fleurs comporte de nombreuses étamines qui produisent un pollen abondant recherché par les insectes.
La cardamine des prés (Cardamine pratensis), le lychnis fleur de coucou (Lychnis flos-cuculi) sont disséminés parmi les populages.
Des groupements submergés à glycérie flottante (Glyceria fluitans) et rubanier rameux (Sparganium erectum subsp. neglectum) ; des prairies flottantes à petite berle (Berula erecta), prêle des marais (Equistum palustre), stellaire aquatique (Stellaria alsine), menthe aquatique (Mentha aquatica), gaillet des marais (Gallium palustre) et scirpe des marais (Elocharis palustris) ; des prairies tourbeuses occupent le marais où quelques pieds de l'orchis tacheté (Dactylorhiza maculata) sont dispersés.




Cardamines en fleur au printemps

Le lychnis à fleurs de coucou

Le populage des marais

Le scirpe des marais

L'étang artificiel est bordé par des roselières à phragmite (Phragmites australis) et massette à large feuilles (Typha latifolia) dans lesquelles de nombreux oiseaux trouvent refuge.


L'orchis tacheté

Cette étude a été réalisée par Jacqueline Saintenoy-Simon et est extraite du livre "Les Réserves naturelles d'Ardenne et Gaume" édité par l'ASBL Ardenne et Gaume et publié en 1997.

http://www.ardenne-et-gaume.be