Cortil-Wodon : Ferme Malotaux



La ferme Malotaux

Avec la collaboration de HISTOIRE et histoires Cortil - Hambraine - Wodon

1. Histoire.

Pour cette ferme de construction relativement récente, parfois baptisée "ferme Delvaux" sans que personne ne puisse en expliquer l’origine, il n’existe aucun document qui en mentionne l’existence avant 1835.

Elle appartient alors à Ferdinand Delbrouck. Par succession, elle va passer en 1851 à M. de Pasquet, d’Acos.

Devenue propriété de Thérèse de Paul de Barchifontaine, le bâtiment est entièrement détruit par un incendie en 1858.

Au cours de la même année, la ferme va revenir par succession dans les mains du baron François Decartier, rentier à Fleurus.

Deux successions en 1871 et 1917, l’amènent aux mains du baron Julien, puis de la baronne Angèle, dite Marguerite, Decartier d’Yves de Paul de Barchifontaine.

Une nouvelle succession et le partage des biens familiaux entre différents héritiers rendent Marie-Thérèse de Pitteurs-Hiegart de Cartier d’Yves, la nouvelle propriétaire de la ferme en 1930. En 1934, elle la léguera à son fils, le baron Antoine.

2. Commentaire.

Le nom “ Delvaux ” parfois accolé à la ferme reste une énigme, aucun des anciens propriétaires connus n’ayant porté ce patronyme.