Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Sécurité / Police / Recrudescence des arnaques au Digipass

Recrudescence des arnaques au Digipass

La Zone de Police des Arches vous met en garde contre différents types d’arnaques au Digipass

Appels de (faux) collaborateurs de mutuelle – Vente via un site internet (2ème main, MarketPlace, …) – Microsoft - Commission européenne - ...

La Zone de Police des Arches vous recommande la plus grande vigilance face aux multiples arnaques au Digipass constatées ces derniers jours. Ces arnaques, reprenant souvent le même mode opératoire, s’articulent autour de quatre grandes catégories.

La première est l’arnaque à la mutuelle : Un employé de la mutuelle contacte la victime pour l’informer que son organisme a perçu trop de cotisations de sa part et qu’un certain montant doit lui être remboursé. Pour ce faire, il lui demande d’effectuer des opérations au moyen de son Digipass. Et le tour est malheureusement joué…

La deuxième arnaque concerne les sites de revente (2e main.be, MarketPlace, …) : L’escroc contacte le vendeur par e-mail ou messenger, pour acheter votre bien mis en vente en demandant vos numéros de téléphone et de compte bancaire et à ce qu’il soit expédié par une société de transport (DHL, DPD, La Poste, …). L’escroc appelle alors la victime en se faisant passer pour un employé de la société de transport et sollicite la manipulation de son Digipass pour confirmer l’envoi du bien.

La troisième méthode consiste en l’appel d’un prétendu collaborateur Microsoft affirmant que l’ordinateur de la victime présente des problèmes de sécurisation. Il lui propose alors de les résoudre à distance en téléchargeant un logiciel qui lui permettra d’obtenir un accès à l’ordinateur et aux données personnelles de la victime. Celle-ci est alors dirigée vers plusieurs écrans de paiement sollicitant l’utilisation de son Digipass.

La dernière arnaque consiste en un appel de la Commission européenne indiquant à son interlocuteur qu’il a été reconnu victime de harcèlement téléphonique et qu’une indemnisation a été débloquée. Pour la percevoir, l’escroc lui demande d’effectuer des opérations au moyen de son Digipass.

RAPPEL : vous ne devez en aucun cas communiquer par téléphone vos coordonnées bancaires ou les chiffres apparaissant sur votre Digipass, lesquels sont justement là pour garantir que c’est vous, et uniquement vous, qui pouvez accéder à vos données bancaires via Internet.

Si vous êtes victime de ce genre d’arnaque, rendez-vous dans le poste de police le plus proche pour signaler les faits.

Vous pouvez également remplir un formulaire de signalement sur le site https://pointdecontact.belgique.be/meldpunt/fr/bienvenue